PROJETS

KECOR

 

 

 

 

Projet lauréat du Concours i-Nov de l’ADEME: nouvelle technologie de peinture sans solvant, sans COV, pour le remplacement des peintures industrielles anti-corrosion.

Les systèmes de peintures industrielles anti corrosion classiques sont solvantées (de 20 à 70% de COV), et appliquées en film mince, elles nécessitent plusieurs couches espacées de 24 à 48 heures pour assurer la protection anticorrosion.

Le présent projet KECOR se propose de développer une nouvelle technologie de peinture monocomposant, strictement sans solvant (COV), évitant tout rejet ou émission de CO2 dans l’environnement et qui proposera des objectifs techniques de performance inégalés. Cette technique sera d’un grand intérêt économique par rapport aux solutions existantes (gains de productivité, etc.)

-Innovation : résine monocomposant sans solvant

-Environnement : plus de rejets de COV, CO2 lors de la pose de la peinture

-Performance assurant une longue durabilité des équipements protégés.

-Sécurité et préservation de la santé des peintres/applicateurs mettant en œuvre la nouvelle technique KECOR

-Gains importants de productivité (x 3)

MATEX

Projet ambitieux de matériaux en conditions extrêmes porté par le CNRS de Orléans.

Nous avons obtenu le financement régional pour notre projet MATEX.

 

 

NEWSKIN

Le projet NewSkin vise à créer un banc d’essai d’innovation ouvert pour fournir à l’écosystème d’innovation les technologies, les ressources et les services nécessaires pour adopter un ensemble de processus innovants, efficaces et rentables pour fabriquer des nanotechnologies industrielles ainsi que les capacités de test nécessaires pour démontrer les caractéristiques des produits nano-améliorés.

HORIZON 2020

 

CITEPH

«Revêtement interne des canalisations (grands et petits diamètres)». Projet sponsorisé par Subsea7, Vallourec, Saipem et Technip.

 

 

CLEARSEA

Nouvelle technologie de revêtement anti-fouling permanent et non toxique.

 

 

STERILUS

Développement d’un nouveau type de revêtement de sol, mur et plafond neutralisant les virus, évitant tout développement d’une contamination bactérienne qui disparait rapidement au contact du revêtement, et préservant les personnes électrosensibles de l’effet des ondes électromagnétiques.

Ce revêtement ne nécessite aucun nettoyage évitant ainsi l’emploi de produits biocides toxiques qui contribuent à développer des souches de bactéries résistantes.

 

 

 

RECOUVREMENT DE L’AMIANTE

Nouvelle technologie de désamiantage par recouvrement de l’amiante avec une résine sans solvant sur un support solide 

Certains matériaux contiennent des fibres d’amiante dans leur composition, destinées à améliorer leur tenue mécanique ou leur tenue au feu. Ces matériaux exposés à l’air, aux intempéries, aux risques d’incendie etc. présentent des risques de relargage de fibres d’amiante dans l’air ou dans l’eau avec les conséquences sanitaires qui en découlent. L’objet de l’innovation proposée est de bloquer les fibres d’amiante dans leur support évitant tout risque de migration ou de relargage dans le milieu environnant quelques soient les circonstances.

L’enrobage des matériaux contaminés avec une résine polyurée-uréthane sans solvant, sans odeur en une épaisseur de 1 à 2 mm permet ainsi d’inerter les supports amiantés. Les variations dimensionnelles des supports, l’exposition aux UV, les chocs thermiques, des frottements mécaniques, etc. ne doivent pas affecter la protection des supports.

La technique de pose de la résine d’enrobage peut être soit manuelle (application au rouleau ou la raclette), soit par projection mécanique avec une pompe bi composant sans solvant.

 

 

 

This project has received funding from the European Union’s Horizon 2020 research and innovation programme under grant agreement No 862100 (NewSkin). The output reflects the views only of the author(s), and the European Union cannot be held responsible for any use which may be made of the information contained therein.